Il y a des rendez-vous que je ne raterais pour rien au monde : LES PUCES DE COUTURIERE !

Tourner autour des stands, regarder, toucher, papouiller, discuter avec les vendeurs… quel plaisir…

Et quand je rentre à la maison, chargée comme une mule, prête à y retourner et s’émouvoir devant les trouvailles du jour, là je me dis :

QUEL BONHEUR !

De tout cela je n’ose vous annoncer les prix, mais je n’ai même pas eu la décence de les discuter tellement ils étaient dérisoires…

Des tissus anciens rouges

018

D’autres de couleurs

023

024

Des broderies anglaises et bas de jupons

020

Un volant très finement travaillé… (je n’en reviens pas que personne ne l’ai acheté avant moi…)

019

Des serviettes aux magnifiques monogrammes

021

Un vieux tambour et une carte à fil

022

Et pour finir des draps monogrammés

025

Vivement les prochaines puces !